Qui est Sapho ?

sapho poetesse grecque
sapho poetesse grecque

Née à Mytilène, dans l’île de Lesbos et issue d’une famille noble, Sappho est la contemporaine et amie du poète Alcée. Exilée avec lui en Sicile de 607 à 590 pour raisons politiques, elle retourne à Mytilène vers 570. Elle est connue comme étant « la Lesbienne », c’est-à-dire « la personne célèbre de Lesbos ». On ne peut reconstituer sa vie et son œuvre qu’à travers le prisme déformant des légendes contradictoires qui les entourent. C’est à partir des poèmes dédiés aux jeunes filles avec qui elle vivait et à qui elle apprenait le chant et la poésie que d’autres poètes comme Anacréon ont accrédité la légende qu’elle était homosexuelle. Une autre légende veut qu’elle se soit jetée dans la mer du haut du rocher de Leucate par amour pour Phaon le Mytilénien. Alphonse de Lamartine y fait écho dans un poème qu’il lui a consacré.

Elle était déjà célèbre dans l’Antiquité : Platon en a fait la dixième muse. Elle a écrit un grand nombre d’odes, d’épigrammes, d’élégies, d’épithalames et inventé la strophe appelée saphique, un mode de cadence employé surtout dans les tragédies. En 1073, à Byzance, l’évêque fit déchirer ses neuf livres de vers. Ne subsistent aujourd’hui que 650 vers consacrés à la passion amoureuse, à Aphrodite, à la beauté, à la nature et à la mort.

Mourir est un mal, sinon les Dieux qui l’ont voulu ainsi mourraient aussi.